Pour une démocratie locale et participative


La relation entre les élu.e.s et les citoyen.ne.s doit changer, il est nécessaire de rétablir la confiance entre les élu.e.s et les habitant.e.s. Il faut associer les Evianaises et les Evianais aux décisions, aux projets : actuellement, les habitant.e.s d’Evian ne peuvent que découvrir a posteriori des projets qui ont été préalablement décidés dans un petit cercle, sans en être informé.e.s réellement, sans y être associé.e.s. Il faut réinventer la démocratie locale, agir en transparence, être à l’écoute de toutes et tous et régulièrement expliquer nos avancées et nos difficultés. Notre collectif s’est construit de cette manière, c’est notre ADN : notre mandat sera bâti sur ces principes.

  • En appliquant les 30 propositions de l’association Anticor disponibles sur www.anticor.org

« Outre les principes déontologiques contenus dans la Charte de l’élu local, la loi a renforcé les obligations faites aux collectivités pour plus de transparence et d’éthique. Anticor invite les municipalités non seulement à les respecter mais à aller plus loin par le biais de leur règlement intérieur ou d’une charte éthique. »

www.anticor.org
  • Ce Conseil Citoyen sera ouvert à tou.te.s les citoyen.ne.s, et permettra de débattre sur les sujets du quotidien et de faire remonter des problématiques. Pour tout ou partie des membres du Conseil, un tirage au sort sera mis en place. L’accès aux jeunes sera favorisé (dès 16 ans).
  • Ouverture d’une plateforme numérique ouverte pour la participation de toutes et tous.
  • Budget participatif : ouvrir une partie du budget de la commune à des projets proposés et portés par les citoyen.ne.s
  • Boite à idée, boite à questions : pouvoir interpeller les élus avec des idées ou des questions qui pourront aboutir sur des projets plus conséquents.
  • Consultation citoyenne : demander un avis aux citoyen.ne.s pour les projets d’envergure, avec un accompagnement de référents techniques.
  • Elargir à la CCPEVA les actions de démocratie participative.
  • Mise en place d’une communication mensuelle sur les actions de la commune et les ordres du jour des conseils municipaux, sous une forme accessible, pratique et efficace.
  • Rendre accessibles à tous les budgets avec un effort de pédagogie et de communication simple.
  • Communiquer les éléments de budget nécessaires pour les prises de décisions, en particulier pour les projets coûteux.
  • Multiplier les canaux de communication pour que toutes et tous aient accès à l’information.
  • Faire un bilan annuel pour rendre des comptes aux citoyen.ne.s sur les projets terminés et en cours, en toute transparence.
  • Proposer des permanences des élus le samedi mais aussi régulièrement dans les quartiers.
  • Avoir un.e médiateur/trice disponible pour être à l’écoute des problèmes et dysfonctionnements.
  • Ouvrir certains services régulièrement le samedi pour les procédures administratives.